Dimanche 2 décembre 2012 7 02 /12 /Déc /2012 03:00

Je ne vois rienC'était le 7 avril 2011 - Lorsque je prends place dans mon fauteuil, pour assister à l'émission, je ne peux pas me douter du drame qui va se dérouler sous mes yeux. 

 

Nous sommes le 7 avril 2011, cette date marquera à coup sûr un tournant dans la très célèbre émission : On  ne demande qu’à en rire. Je ne vais pas me gêner pour dire que la belle dame a  infligé aujourd'hui  à l’humoriste Lamine Lezgad un terrible camouflet, et ce presque en direct.

 

La fissure est de plus en plus palpable, on pourrait même dire que la cassure est définitivement consommée.  L'émotion, l'incompréhension  était très perceptible sur le visage du jeune homme, pourquoi tant de mépris ?  Qu'avait-il fait de si répréhensible ?

 

 

Depuis qu’il est arrivé, ça ne trompait personne, Lamine Lezgad était l’un des petits protégés de Catherine Barma.  J’ai bien dit,  était,  parce qu’aujourd’hui c’est fini, enfin presque, on le sent bien, le courant ne passe plus. Lui est devenu, meilleur, mais quelque chose s’est brisé, la note de ce 7 avril est très révélatrice : un tout petit 11, alors que les autres jurys annonçaient des 15 et même des 16.

 

Qu’a t-il bien pu se passer,   pourquoi ce revirement de madame Barma ? 

 

Aujourd’hui Lamine Lezgad était plutôt bon, excellent même  dans son sketch : un hommage à Liz Taylor.  Il avait parfaitement rempli son rôle, en reprenant très efficacement  celui de la  défunte Star dans « Cléopâtre ». 

 

Pourtant Catherine Barma n’a pas hésité  à le tacler  très sèchement,  pourquoi cette réaction très injuste?

 

Et si ce n’était que le début, ou plutôt la continuité : Kev Adams, fini, terminé on ne le voit plus ! Pourquoi ?

 

Etait-il le premier sacrifié,  Lamine Lezgad sera-t-il le second ?  Et après, à qui le tour,  peut-être les Lascars Gays, ou même Babass (un monument cet homme),  ce serait un véritable désastre, que dis-je un véritable cataclysme. 

 

Pour Olivier de Benoît ce n’est plus possible (voir ci-dessous).  Que se passe t-il dans les coulisses de l’émission, règlement de compte à Barma village, ou alors… ces garçons seraient-ils devenu trop gourmands ? Et si Catherine Barma voulait tout simplement éliminer tous les garçons, au profit des filles. C'est peut-être ça, une émission où il n'y aurait que des filles pour nous faire rire ?

 

Voudrait-elle par la même occasion, se séparer du grand manitou, Laurent Ruquier ?  Au train ou vont les choses, rien ne m'étonnerai plus. C’est vrai que le grand bonhomme lui fait de l’ombre, envisagerait-elle de reprendre l’émission à son seul compte, et pourquoi pas même de la présenter ?

 

Des nouvelles fraîches du front,   Olivier de Benoît accède enfin au rang de star, et ce n’est que mérité. Aujourd’hui Olivier de Benoît devient ODB.  A l’instar de JFK,  DSK, de BHL, et même de MMZ et de quelques autres, l’humoriste accède au sommet de la pyramide. Attention aux peaux de bananes, on peut en redescendre très, très vite.

 

Autre très bonne nouvelle, monsieur Jean Benguigui, reprend le rôle du grand méchant dans l’émission : On ne demande qu’à en rire.  Enfin, on commençait à désespérer.

 

PS : Et si madame Barma avait décidé de faire présenter l’émission par… par ODB.  Rien n’est impossible  dans la jungle de la télé.  Après réflexion, cette info ne me semble pas très crédible, j'ai bien vu cet homme habillé en femme, mais c'était Catherine Barma qui lui avait imposé ça, juste pour l'humilier un peu plus.



Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires - Publié dans : je ne vais pas me gêner
Retour à l'accueil

Présentation

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés