Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.

15 Nov

Un héritier à l’Arcange

Publié par Michel Zordan

Un héritier à l’Arcange ,  collection les Exilés de L’Arcange  volet 9  

234 pages

Même si cette histoire vient en partie d’ailleurs, elle se raconte en Gascogne, pays de l’Armagnac .

L’auteur ancre la genèse de son histoire dans une époque clé, troublée, mais fertile. Cette période d’entre deux guerres, et juste après la 2ème guerre mondiale, n’est guère éloignée de nous, pourtant son histoire très riche nous semble déjà très lointaine. Le fascisme en Italie, le nazisme en Allemagne, la guerre civile en Espagne et une France qui se cherche. Une France qui recrute à l’étranger pour remédier au manque de main-d’œuvre dans les campagnes. Une France paysanne, dans laquelle une majorité des habitants vivent de la terre. Une France qui travaille souvent sept jours sur sept, qui ignore tout des mots loisir et chômage, mais qui apprend le mot vacances.

Aujourd’hui, même si cette partie d’histoire date d’un autre millénaire, les témoins de cette époque sont toujours très nombreux, et leurs souvenirs toujours très présents. Ces témoins ont accompagné tout ce qui fait la France d’aujourd’hui et les déracinés de cette époque ont su mêler leur destin à celui des natifs.

En FRANCE, le périple de la famille MONTAZINI débute en 1930.  Dans le premier ouvrage, l’histoire fait état des raisons de notre exil. Persécutée par des éléments fascistes, notre famille avait été contrainte de s’expatrier en France. Avec déchirement, nous avions laissé en Italie notre maman  et nos grands-parents, tous trois décédés tragiquement au cours de l’année 1929.  Le premier février 1930, papa, Mariéta, ma grande sœur, et moi, nous foulions pour  la première fois le sol de France. Je n’étais alors âgé que de huit ans, et ma sœur de onze. Notre père avait obtenu un travail d’ouvrier agricole, au château Tourne Pique, grande propriété située dans la petite bourgade de Floréal. À notre arrivée en Gascogne, nous avions été pris en charge par Aristide Clément Autun, capitaine dans l’armée. Quelques mois plus tôt, celui-ci avait  hérité de son oncle, Isidore Clément,  du château Tourne Pique, reconstruit au début du XIXe siècle, et de ses sept métairies. Situé dans le Gers, à trois kilomètres de Floréal, le château Tourne Pique était en réalité une grande maison bourgeoise de trois étages, flanquée d’une tourelle à chacune de ses extrémités. Dressé sur une colline, il dominait toute la campagne environnante. Haut lieu en raison de son Armagnac Ténarèze fort prisé, le château Tourne Pique disposait de quatre-vingt-cinq hectares de vignes. Afin de régler les droits de succession et les quelques dettes que l’oncle Isidore avait également laissées en héritage, le capitaine fut obligé de se séparer de la ferme de L'Arcange. 
 

Volet 9 - Nous sommes en 1960, engluée dans une guerre qui ne veut pas dire son nom, la France traverse des moments très difficiles. Baptiste, jeune Basque français, a décidé de devenir paysan et de reprendre L’Arcange, la ferme de son grand-père Émilio. Cette ferme se situe en Gascogne, à quelque 250 kilomètres de Saint-Jean-Pied-de-Port. Le blé, les moissons, le battage, les vignes, les vendanges, l’Armagnac, il veut en faire son quotidien. Mais là, n’est pas sa seule raison. Sonia a élevé seule Baptiste, elle dirige une fromagerie sur la route d’Armeguy et semble soudain pressée qu’il quitte la maison familiale. Cette attitude trouble le jeune homme qui à peine son baccalauréat en poche se retrouve une faux entre les mains. Pourquoi maman veut-elle se débarrasser de moi ? Terroristes, et gangsters pour certains ; résistants et opposants politiques pour d’autres ; en quelques heures, Baptiste et sa famille sont pris dans la tourmente. Ils ont l’impression d’être aspirés dans un puits sans fond. Ils découvrent alors un autre monde, un monde parallèle dans lequel la manipulation et la trahison sont considérées comme l’oxygène de la survie. Et lorsque cette manipulation prend la forme d’une jeune et jolie princesse, le prince charmant, un peu idéaliste et sûrement un peu naïf, plonge sans hésitation dans une eau un peu trop fraîche.

Commenter cet article

Archives

À propos

Michel ZORDAN présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.