Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 Jul

Les raisons de l'exil

Publié par Michel Zordan  - Catégories :  #les exiles de l'arcange, #Michel Zordan, #Les raisons de l'exil, #Un auteur du Sud Ouest

volet 1 - les exilés de L'Arcange

Extrait - Nous étions dans une montée assez raide. Le chapeau crasseux tentait de faire relever la jument. Empêtrée dans les brancards et le harnachement, elle n’avait plus aucun point d’appuis. Notre père essayait lui aussi, tant bien que mal d’aider la bête, mais il ne savait pas trop comment s’y prendre. Après trois à quatre minutes d’angoisse, le passeur arriva à calmer Alida.

S’adressant à papa :

– Je vais la maintenir au sol, vous allez essayer de détacher le charreton et de le dégager vers l’arrière. Allez-y doucement…

Le charreton n’avait heureusement pas versé, mais le brancard de gauche était cassé. Notre père réussi à dégager celui de droite, l’autre restait coincé sous la bête. Le passeur parvint enfin à redresser légèrement Alida, mais la bête restait toujours à terre. Papa dégagea le brancard brisé et nous l’aidâmes à tirer le charreton vers l’arrière.

– Sylvio, Mariéta, attrapez des pierres, et des branches et callez les roues, sinon tout va filler vers le bas !

Alida se maintenait maintenant debout, mais elle ne posait plus son antérieur gauche sur le sol, celle-ci semblait touchée et il n’était plus question de l’atteler.

– Désolé pour le contretemps, mais je vais être obligé de retourner chez moi. Vous allez continuer ce chemin, pendant une heure environ. Sur la droite, un peu en hauteur, vous trouverez une cabane de berger. Je serais de retour la nuit prochaine, pas question de vadrouiller par ici de jour. Débrouillez-vous pour faire un feu et attendez-moi. Ah oui, faites quand même attention, par ici il reste quelques loups. L’hiver, la faim les rapproche des maisons. C’est sûrement l’un d’eux qui à fait peur à Alida. Restez bien groupé.

Ces mots n’étaient pas faits pour nous rassurer, Mariéta et moi. Avant de partir, le chapeau crasseux tendit un briquet à Papa.

– Papa, tu crois que les loups vont nous attaquer, tu crois qu’ils nous veillent ?

Commenter cet article

Archives

À propos

Littérature - L'auteur présente des extraits de ses romans. Il se laisse également aller à quelques réflexions sur l’actualité.